Pamproux, entre pierre et nature

Pamproux, entre pierre et nature

 S'il existe un endroit où la pierre et la nature font bon ménage, c'est bien ici à Pamproux. On vous invite à vous perdre au dédale des ruelles avant de rejoindre le grand air.

Entre pierre...

On ne la lui fait pas, côté pierre, elle domine la situation. L'église romane Saint-Maixent s'est élevée au XIIème siècle et arbore fièrement les principales caractéristiques du patrimoine roman. Son clocher ajouré de baies en plein cintre nous laisse furtivement apercevoir ses deux étages, elle. En bas, les voussures du portail finement travaillées nous invitent à entrer.

Au détour des rues, les vieilles pierres captent toute l'attention et l'on croise sur le chemin, le Prieuré et sa chapelle Notre Dame de l'Arceau qui dépendait de l'abbaye de Saint-Maixent-L'école.

Au centre du bourg, impossible de manquer la halle en bois et sa toiture à deux pans. Abrité sous sa charpente en bois, longtemps le pouls de la ville aura battu. Elle continue d'être le cœur du village et ce depuis plus de trois siècles. Si l'on tend l'oreille, il nous semblerait percevoir le tumulte des marchés d'autrefois, et les pas qui claquent sur l'ancien pavage.

... et nature

Une pour tous... et pour les autres aussi

Elles s'arrangent pour être toujours au centre de l'attention et ce en toute saison. Mais c'est pourtant en début d'automne où elles sont tant adulées. Il faut dire qu'on y est un peu pour quelque chose. Car nous les vignes, on les chouchoute et on les fête comme il se doit. Pour autant rassurez-vous, il y en aura pour tout le monde, la vigne est à « tertous » comprenez « à tous » ! Si l'envie de fouler les grappes de raisin pieds nus ne vous a pas quittés depuis l'enfance, ne manquez pas le festival des vendanges en octobre.i.

À fleur de coteau

Au printemps, la vigne est détrônée par une habituée des lieux, qui ne sort si, et seulement, si elle l'a décidé. Un brin starlette, elle se nourrit des premiers rayons de soleil et déploie ses pétales colorés. De quoi faire tourner la tête à quelques bourdons. Bien que fragiles et éphémères, les 23 espèces d'orchidées sauvages sont protégées par le Conservatoire d'espaces naturels de Poitou-Charentes. Ça oui, on peut leur en lancer des fleurs, car c'est un peu grâce à elles, si le site de la Côte Belet est reconnu espace naturel sensible.

Pourquoi c'est sympa

–    Le village recèle de bâtisses chargées d'histoire
–    Entre lavoirs, murets de pierres sèches et cimetières protestants, le petit patrimoine invite à la découverte
–    A la Côte Belet, un parcours de 500m en accès libre jalonné de panneaux pédagogiques accompagne la balade.
–    Pour une plus grande promenade, la balade de la feuille de vigne se connecte à la Côte Belet.

A NE PAS MANQUER A PAMPROUX :

LA CHASSE AU TRESOR 2.0 AVEC TERRA AVENTURA !

Partez en "Mission Sauvetage à la Côte-Belet"

et trouvez où se cache Zarthus !

Partagez cette page !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux