Blog de Ondine reporter

Les Fours à chaux Labasse

Les Fours à chaux Labasse

Haut de plus de 15 mètres, le four se dresse fièrement sur la route de Poitiers à Nanteuil. On y voit s'y échapper une épaisse fumée blanche. Habemus Papam ?

Non ! Mais nous avons bel et bien là une société labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant. 

Une histoire de famille

Comme Obélix, Jérôme Labasse est tombé dedans lorsqu'il était petit. D'ailleurs il n'a pu s'empêcher de jouer dans les vieux fours construits par ses ancêtres. A 10 ans, pas de doute il affirme qu'il sait déjà ce qu'il fera plus grand. Ce sera comme sa mère et son grand père avant lui...Car oui, les fours à chaux Labasse c'est d'abord une belle histoire de famille.

Jérôme Labasse est ainsi le digne héritier de la cinquième génération de producteurs de chaux. Un patrimoine qu'il conserve comme un trésor. Pas question de produire à outrance. Lui préfère respecter le gisement et le préserver pour les générations futures. Qui sait si ce n'est pas l'une de ses filles qui reprendra la suite après lui ?.

La carrière dans tous ses états

Au début, on ne se doute pas de ce qui nous attend. Si ce n'est cette poussière blanche qui colore rapidement nos pieds…elle nous met vite la puce à l'oreille. Au détour de l'atelier, la carrière se déploie sous nos yeux. C'est fichtrement grand s'étonne-t-on ! Quelques veines d'argiles strient l'immense étendue de la façade de calcaire blanc. D'étonnantes machines broient les pierres dans tous les calibres.

Fours à Chaux Labasse
Fours à Chaux Labasse

Une mine d'or géologique

D'ailleurs parmi elles, on tombe facilement sur d'anciennes traces. Tellement anciennes qu'elles sont figées là dans la pierre. Pour tout dire, ce n'est pas pour déplaire à Pierre Lacroix paléontologue qui étudie la faune fossile du site. D'ailleurs, une surprise le met particulièrement en émoi. Un fossile du Toarcien (période préhistorique qui a donné son nom à la ville des Deux-Sèvres) semblait attendre le chercheur...Une aubaine pour son projet.

Fossil sur le site des Fours à Chaux Labasse

Pour comprendre, il faut prendre de la hauteur

Pour comprendre un peu le fonctionnement du four, pas le choix, il vous faut monter tout en haut par une petite passerelle pentue. Après avoir affronté un léger vertige, on s'exclame très vite par la chaleur qui se dégage du four mais la vue d'ici est tellement saisissante qu'on y resterait bien encore un peu...

Vue d'ensemble Fours à Chaux Labasse
Vue d'ensemble Fours à Chaux Labasse

L'intemporelle chaux

A la sortie du four, les pierres sont étonnamment légères et prennent le nom de chaux. Mélangée à de l'eau, la chaux sert de badigeon pour la restauration des maisons. Alliée incontournable des agriculteurs, elle combat l'acidité des sols.

Un savoir-faire ancestral que Jérôme Labasse est bien décidé à garder mais qu'il continue de partager comme le gage d'une production de qualité à l'échelle humaine.

Labasse et Fils

Partagez cette page !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux